Hier , l'Eglise fêtait l'Assomption de la Vierge Marie.  A cette occasion, je reprends les litanies écrites lors de la dernière Pentecôte.

vierge_marie

Litanies
à la Vierge et Mère
Notre Dame Marie

Notre Dame de Belledonne,

Notre Dame de Valchevrière,

Notre Dame des cathédrales de France qu’a semé sur notre terre notre beau Moyen Âge,

Notre Dame de toutes les humbles églises de campagne,

Notre Dame des petites chapelles de montagne,

Notre Dame des églises qui veillent telle une flamme pure au coeur des cités de violence et de haine,

Notre Dame des huttes en Afrique et des pagodes d'Asie,

Notre Dame à qui Notre Seigneur, son Fils très Haut a confié chaque humain qui naît, respire, aime, souffre et expire en ce monde,

Ecoute ma prière!

Recueille-moi en les plis de lin pur de ta robe, apaise-moi de la caresse de ta main sur mon front.

Berce-moi doucement en ton giron, enchante-moi du chant pur de ta prière, accompagné des chants de tous les oiseaux de cette terre.

Accorde-moi la grâce du sommeil.

Accorde aux hommes en si grande souffrance la grâce de ta prière, afin qu'ils retrouvent la source pure de ton immense tendresse.

Accorde aux femmes la grâce de ta prière afin qu'elles découvrent en elles la source de ta vigilante et calme fermeté.

Accorde aux enfants en leur sein, aux enfants qui connaissent le premier passage de la naissance, aux enfants qui grandissent, de découvrir, par la tendresse agissante de leurs pères, par la ferme vigilance de leurs mères, par le bain de prière et de beauté dans lequel père et mère les berceront, par l'infusion quotidienne de leur exemple, saintement mêlée au lait et à l'eau, par quoi ils apaiseront leur soif, de découvrir la source pure de l'émerveillement, qui est Action de Grâce, de découvrir la source pure de la tendresse, qui est Charité, de découvrir la source pure de la confiance, qui est Foi, de découvrir la source pure de l'élan, qui est Espérance.

Accorde aux adolescents d'apprendre à conjuguer élan et réflexion, emportement et sagesse, rire et respect, afin que leur pure énergie éclaire le monde qui vient.

Accorde aux adultes de ne jamais laisser mourir en eux l'enfant qui demeure.

Accorde aux vieillards la grâce de la si douce et si tendre caresse d'une main d'enfant sur leur joue, aussi légère et parfumée qu'un vent de printemps.

Accorde aux mourants la grâce d'une main qui caresse doucement leur main, de la berceuse des plus belles et plus douces musiques du monde, de draps propres et frais, de soins apaisants, du doux ronronnement d'un chat noir contre leur flanc, à l’heure de leur second passage.

Soutiens les hommes et les femmes de bonne volonté afin qu'ils s'engagent au côté de Notre Mère Thérésa de Calcutta, et qu'enfin, AUCUN de nos frères ou de nos soeurs ne meure plus en si grande solitude, dans la hideur de nos rues.

Accorde aux énergiques, aux rayonnants, aux généreux la force de continuer et développer partout leur grande oeuvre de solidarité, qui est Charité Agissante.

Accorde aux hommes et aux femmes qui portent sur leurs épaules le poids de l'avenir du monde de retrouver le chemin de la prière, car la tâche qui les attend est si gigantesque qu'elle ne pourra être menée à bien qu'avec l'appui et la force de ton Très Saint, Très Cher et Très Haut Fils.

Accorde cette même grâce aux chercheurs, aux artistes, aux penseurs, car les grands de ce monde auront besoin des flambeaux qu'ils porteront pour eux.

Accorde aux prévaricateurs, aux exploiteurs, aux spéculateurs qui ont déjà commencé à faire vaciller les nations sur leurs bases de trouver le chemin de la repentance et de la correction.

Accorde aux fanatiques, aux violents, à ceux qui ont perverti le nom même de Dieu, qui est pur amour, et l'ont souillé dans le sang et la poussière des cités écroulées de trouver ce même chemin de la repentance et de la correction.

Accorde la grâce de ta prière aux hommes qui souillent le vase sacré de la vie en soumettant les femmes à la prostitution et à la pornographie , afin qu'ils ouvrent en eux les vannes de la tendresse, du respect et du pur amour et qu'enfin ils ne touchent leur corps qu'avec un doux tremblement de joie pure.

Accorde à Notre très Sainte Mère l'Eglise de remettre à leur place les femmes, nos soeurs, à leur juste place aux côtés des hommes, nos frères, accorde lui  également d'admettre que toute sexualité est sainte si elle est nourrie par le respect, la tendresse et la charité, et qu'ainsi elle donnera du fruit et portera la vie, selon la loi de la nature et aidée, quand c'est nécessaire, par le concours de la science. car l'Esprit Saint de Dieu est à l'oeuvre dans certains progrès scientifiques.

Accorde à Notre très Sainte Mère l'Eglise le pardon pour ses prêtres pêcheurs, qui ont souillé l'enfance du fait de la grande souffrance où les ont plongé des lois d'airain et non pas de charité.

Accorde à Notre très Saint Père le Pape et à nos évêques, à nos théologiens, la grâce de ta prière, afin que brille au plus vite la lumière de l'oecuménisme, puis l'unité de toutes les pensées religieuses, afin d'éclairer le monde en les combats qui l'attendent.

Avec le concours de Saint François, et de la douce prière de nos frères les tendres animaux, et de nos douces soeurs les plantes, accorde la grâce de ta prière à tous ceux qui oeuvrent déjà en cette terre, à la protéger, à tenter de la sauver, à la nourrir, à la faire fructifier sans la contraindre, ni l'empoisonner, ni l'insulter, afin qu'ils trouvent force et courage pour poursuivre leur combat.

Accorde enfin la force de ta prière aux enchanteurs, aux poètes, aux conteurs, à ceux qui ont reçu du Père le don très pur du rire salvateur, afin qu'ils trouvent encore et toujours l'inspiration du Très Haut Esprit Saint et continuent d'alimenter les sources de fraîcheur qu'ils dispensent aux coeurs secs, aux coeurs souffrants, aux coeurs endeuillés.

Fortifie-nous dans les combats qui nous attendent, enseigne nous l'Amour, la Patience, la Persévérance, la Douceur.

Reste à nos côtés afin que tous, membres saints de la grande famille humaine, chacun où il est, chacun avec ses propres forces dans l'humilité et la modestie de notre vie quotidienne, nous sauvions du désastre l'œuvre de l'Esprit Saint en l'homme, qui s'est manifesté, en tout temps et en tout lieux, par la production de tous les génies des arts, des lettres et des sciences et qui est source de si grands bienfaits.

ACCORDE NOUS LA GRACE DE TA PRIERE AFIN QU’AUX CÔTES DE TON FILS JESUS CHRIST L’HUMANITE TOUTE ENTIERE S'ENGAGE DANS LA BATAILLE ET QU'ADVIENNENT LES NOUVEAUX CIEUX DE LA NOUVELLE TERRE, LA NOUVELLE JERUSALEM DONT PARLE L'APÔTRE SAINT JEAN EN LA FIN DE SON APOCALYPSE !!!

C.F.

(Dimanche de Pentecôte 2010, 5 h 37)

*

***

*

villard03

photo: http://www.trekearth.com

Chapelle de Valchevrière, Vercors.

Pour en savoir plus sur ce village martyr, voir ici.

***